Christian Huygens, dated at Paris, to Henry Oldenburg

View transcription
                                J’ay vu comme Mr. Newton prend peine a soustenir sa 
nouvelle opinion touchant les couleurs. Il me semble que 
la plus importante objection qu’on luy fait en forme de 
<u>Quaere <\u> est celle, s’il y a plus de deux sortes de couleurs!
Car pour moy je crois qu’une hypothese qui expliqueroit me 
chaniquement et par la nature du mouvement la couleur 
jaune et la bleue, suffiroit pour toutes les autres, par ce que
celles cy estant seulement plus chargees, (comme il paroit par 
les prismes de Mr. Hook) produisent le rouge et le bleu obscur,
et que de ces quatre tout le reste des couleurs se peut 
composer. Je ne vois pas aussi pourquoy Mr. Newton ne 
se contente pas des 2 couleurs, jaune et bleu, car il sera 
bien plus avis de trouver un hypothese par le mouvement 
qui expliquent ces deux differences, que non pas pour tant 
de diversite qu’il y a d’autres couleurs. Et jusqu’a ce qu’il 
ait trouve cette hypothese il ne nous aura pas appris en quoy 
consiste la nature et difference des couleurs, mais seulement 
cet accident (qui assurement et fort considerable) de leur 
different refrangibilite. Pour ce qui est de l’autre, a scavoir 
la composition de blanc de toutes les couleurs emsemble, il 
se pourroit faire que le jaune et le bleu obscure encore 
suffisant pour cela. ce que vaut la peine d’estre essaye et 
il se peut par l’experimer que M. Newton propose, de recevoir 
contre la muraille d’une chambre obscur les couleurs du prisme 
                            
Please login to transcribe

Manuscript details

Author
Christiaan Huygens
Reference
EL/H1/75
Series
EL
Date
1673
IIIF
Open IIIF manifest
(What's this?)
This is a link to the IIIF web URL for this item. You can drag and drop the IIIF image link into other compatible viewers

Cite as

Christian Huygens, dated at Paris, to Henry Oldenburg, 1673. From The Royal Society, EL/H1/75

Copy

Comments

Please login to comment