Letter on Terrestial Magnetism

View transcription
                                voudrait-on aussi se concerter d’avance sur le mode de 
publication des observations partielles & (si le calcul 
n’exige pas trop de temps & ne retarde pas trop les 
communications) sur la publication des résultats 
<u>moyens <\u> . C’est un des heureux effets de la civilisation 
et des progrès de la raison qu’en s’adressant aux 
sociétés savants, on peut compter sur le concours 
général des volontés, dès qu’il agit de l’avancement 
des sciences ou du développement intellectuel de 
l’humanité.
Des travaux d’une surprenante précision ont 
été exécutés, depuis quelques années, dans un pavillon 
magnétique de l’Observatoire de Gottingue avec des 
appareils d’une force extraordinaire. Ces travaux, bien 
digne de fixer l’attention des physiciens, offrent un 
mode plus précis de mesurer les variations horaires. Le 
barreau aimanté est d’une dimension beaucoup plus 
grande encore que le barreau de la lunette aimantée 
de Prony: il est muni a son extrémité d’un miroir 
dans lequel se réfléchissent les divisions d’une mire 
plus ou moins éloignée selon la valeur angulaire 
qu’on désire de donner à ses divisions. Par l’emploi 
de ce moyen perfectionné l’observateur n’a pas besoin 
d’approcher du barreau aimanté & (en évitant les 
courants d’air que peuvent faire naître la proximité 
du corps humain ou, pendant la nuit, celle d’une 
lampe
                            
Please login to transcribe

Manuscript details

Author
Alexander von Humboldt
Reference
AP/20/7
Series
AP
Date
1836
IIIF
Open IIIF manifest
(What's this?)
This is a link to the IIIF web URL for this item. You can drag and drop the IIIF image link into other compatible viewers

Cite as

Letter on Terrestial Magnetism, 1836. From The Royal Society, AP/20/7

Copy

Comments

Please login to comment