Letter on Terrestial Magnetism

View transcription
                                perturbations extraordinaires. Dans la comparaison 
des observations de St. Petersbourg & de Nicolajeff on 
a pu faire usage d’observations faites dans des intervalles 
très rapprochés, de 20 en 20 minutes. Il ne faut pas 
se persuader cependant que ce parallélisme d’inflexions 
existe toujours dans les courbes horaires. Nous avons 
éprouvés que même dans les lieux très voisines, par exemple 
à Berlin & dans les mines de Freiberg, les réactions 
magnétiques de l’intérieur de la terre vers la surface 
ne sont pas constamment simultanées, que l’une 
des aiguilles présente des perturbations considérables,
tandis que l’autre continue cette marche régulière 
qui, sous chaque méridien, est fonction du temps 
vrai du lieu. J’ai proposé aussi dans le mémoire 
publié en 1830, pour le concours d’observations 
simultanées les époques suivantes:
20 & 21 Mars 
4 & 5 Mai 
21 & 22 Juin 
6 & 7 août 
23 & 24 Septembre 
5 & 6 Novembre 
21 & 22 Décembre 
depuis 4hr. du matin du premier 
jour jusqu’à minuit du second 
jour, en observant pour le moins,
dans chaque station magnétique,
jour & nuit, d’heure en 
heure.
Comme plusieurs observateurs placés sur la ligne des
stations, ont trouvé en époques trop rapprochées les 
unes des autres, on a dû insister de préférence sur le 
seul 
                            
Please login to transcribe

Manuscript details

Author
Alexander von Humboldt
Reference
AP/20/7
Series
AP
Date
1836
IIIF
Open IIIF manifest
(What's this?)
This is a link to the IIIF web URL for this item. You can drag and drop the IIIF image link into other compatible viewers

Cite as

Letter on Terrestial Magnetism, 1836. From The Royal Society, AP/20/7

Copy

Comments

Please login to comment